27 décembre 2012

Acquittée, je l'ai tué pour ne pas mourir d'Alexandra Lange

couv16073970Résumé

Alexandra Lange, 33 ans, mère de quatre enfants, a été acquittée du meurtre de son mari par la cour d'assises de Douai le 23 mars 2012.
« J'ai voulu montrer le calvaire que vivent des femmes comme moi. Dénoncer le silence de ceux qui savent mais se taisent. Et répondre à ceux qui se demandent pourquoi une femme battue a tant de mal à quitter son tortionnaire. »

Sans doute Alexandra est-elle au début restée par amour. Il y a eu les promesses, également : « Je ne recommencerai plus. » Puis les coups à nouveau, les insultes, les humiliations, les viols, les strangulations, la peur.
C'est la peur qui empêche de partir. Peur de se retrouver à la rue avec ses quatre enfants, peur des représailles sur ses proches si elle se réfugiait chez eux. Peur des menaces directes de son mari : « Si tu fais ça, je te tuerai. » Le soir du drame, Alexandra lui a dit qu'elle allait s'en aller. La fureur de son dernier étranglement l'a terrifiée au point de provoquer son geste fatal.
En reconnaissant, dans son cas, la légitime défense, la justice française a braqué les projecteurs sur les victimes des violences conjugales. Et le témoignage digne et bouleversant d'Alexandra Lange, adressé à nous tous, est aussi un appel à l'aide pour ces femmes en danger.

Mon avis

Ce livre est le témoignage, d'Alexandra Lange, femme victime de violences conjugales, qui a tué son mari et qui fut acquittée le 23 Mars 2012. Elle a écrit ce livre pour faire prendre conscience de ce qu'est la violence conjugale, et pour sensibiliser les gens sur ce sujet encore peu abordé en France. Elle évoque une statistique qui m'a fait frémir: "Tous les deux jour et demi, en France, une femme décède sous les coups de son conjoint".

Alexandra raconte sa raconte avec "lui", comment elle a tout quitté par amour, puis son calvaire qui va s'installer petit à petit pour finir par devenir son quotidien, ses enfants, puis son geste fatal et enfin son procès.

Son mari n'était qu'un fou qui lui faisait subir, jour après jour, coups, humiliations, violences sexuelles. En lisant ce livre je voulais répondre à une question : Pourquoi les femmes battues ne quittent'elles pas ces hommes violents ? Alexandra tente d'y répondre avec son expérience et on voit que c'est plus facile en théorie qu'en pratique. Bien sûr il y'a d'abord la peur, pour elle mais surtout pour ses enfants, puis il y'a les problèmes matériels : où aller ? Comment vivre ? Comment faire pour qu'il ne me retrouve pas ? Il existe bien sûr des structures pour ces femmes en difficultés, des associations, ... Mais ces associations manquent souvent de places et les femmes se retrouvent à la case départ. On constate également l'impuissance des forces publiques: une main courante, une plainte, et après ? Il faut bien qu'elles rentrent chez elles.

Ce qui est terrifiant c'est l'espoir qu'ont ses femmes de voir leur mari changer, devenir meilleur, .... Elles sont complètement sous l'emprise de leurs maris, façonnées, modelées, et n'osent pas agir. Alors elles subissent, pour éviter les coups, pour avoir un peu de répit, ... C'est horrible.

Ce livre m'a d'autant plus touchée qu'Alexandra Lange est de chez moi, le Nord. Elle a mis au monde son premier enfant dans la ville où je vis et a été emprisonnée dans la ville juste à côté. Alors non, ca n'arrive pas qu'aux autres et ça arrive parfois plus près qu'on ne le pense.

Il faut donc faire attention aux gens qui nous entourent et être prêts à leur tendre la main en cas de besoin, car ces femmes n'attendent que ça: de l'aide . Car seules, elle n'oseront jamais franchir les étapes qui leur rendront la liberté. C'est ce qui a conduit Alexandra Lange a son geste fatal.

Ma note: 5/5 Un livre prise de conscience !

Citation : "Les maris violents sont des hommes machiavéliques. C'est sans doute pour cette raison entre autres, qu'on ne les quitte pas plus tôt."

Posté par GraziellaG à 16:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires sur Acquittée, je l'ai tué pour ne pas mourir d'Alexandra Lange

  • un livre qui a l'air vraiment bouleversant... peut etre un peu trop pour l'âme sensible que je suis non ? qu'en penses-tu ? Bises

    Posté par Anne Sophie, 27 décembre 2012 à 22:21 | | Répondre
  • Je viens de lire ce livre, et je suis totalement d'accord avec toi. Mais malgré tout, au fur et à mesure de ma lecture, je n'ai pas réussi à faire taire complétement la question du : "mais comment est-ce possible?" Je sais qu'elle était jeune, mais je ne comprends pas comment cette femme, qui savait dès le départ que cet homme était violent a pu se laisser abuser de la sorte et se jeter à pied joint dans la gueule du loup.
    Ce livre est un témoignage précieux qu'il faut partager sans modération.

    Posté par Rythme Indigo, 13 avril 2014 à 11:08 | | Répondre
Nouveau commentaire