20 juin 2018

Dehors les enfants d'Angela Hanscom

9782709659628-001-T

 

Résumé

Et si trop les protéger ne les aidait pas à grandir  ? Aujourd’hui, il est devenu rare de voir des enfants s’amuser à escalader un arbre, construire une cabane ou dévaler une colline en roulant sur eux-mêmes. Nous avons sécurisé leurs aires de jeu, supprimé tourniquets, tape-culs et tout ce qui pouvait se montrer risqué. Les enfants passent de plus en plus de temps à interagir avec des écrans plutôt qu’avec d’autres. Agenda surchargé, activités encadrées, le temps de jeu libre et de contact avec la nature s’amenuise. Parallèlement, les enseignants notent une baisse d’attention et de concentration et une augmentation de l’impulsivité voire de la brutalité, tandis que les médecins observent une hausse inquiétante des troubles sensoriels et émotionnels. Les enfants d’aujourd’hui sont plus peureux et moins endurants que ceux d’hier et ils crisent à la moindre frustration. Pourquoi  ? Dès nourrisson, les enfants sont entourés d’objets facilitant leur quotidien ainsi que celui de leurs parents, mais qui réduisent l’ampleur de leurs mouvements. Notre désir de les protéger ne leur permet plus de se confronter aux expériences qui leur sont nécessaires pour muscler leur corps, nourrir leurs sens et élaborer les réseaux de neurones dans leur cerveau. Angela Hanscom, ergothérapeute, braque ses projecteurs sur l’épidémie silencieuse qui frappe nos enfants et décrit l’expérience du programme TimberNook qu’elle a fondé. Jouer dehors est vital pour le développement harmonieux des compétences sensorielles, motrices, sociales et intellectuelles. Explorer, comprendre le monde, prendre des décisions, utiliser son imagination…
L’auteur partage son expérience ainsi que des stratégies ludiques et faciles à mettre en action pour aider nos enfants à quitter leurs écrans pour jouer librement.

Mon avis

Je suis maman d'une petite fille de trois ans et demi et malgré notre volonté de départ de vraiment limiter l'usage de la télévision et des tablettes, nous avons fini par y avoir recours également. Avec modération, mais tout de même . Et je me rend compte que les enfants deviennent vite accros et préfèrent ce type d'activités à d'autres. Alors quand j'ai vu ce titre dans les nouveautés de JC Lattès, je me suis dit que ça tombait à pic. De plus, il entre dans la collection PARENT + dirigée par Isabelle Filliozat, dont j'avais déjà lu des livres et apprécié le style.

En feuilletant le livre, j'étais un peu sceptique : le contenu est dense, pas très aéré et pas illustré comme les livres d'Isabelle Filliozat. Cependant, dès que j'ai commencé à lire, ca ne m'a plus dérangée car j'ai vraiment trouvé le livre très interessant. L'auteure partage son expérience et argumente tout avec des études réalisées par des spécialistes.

Ainsi , j'ai donc été ahurie d'apprendre que les enfants d'aujourd'hui sont plus beaucoup plus faibles que ceux d'il y'a 30 ans, moins concentrés, plus agités, .... Et tout ça , à cause de quoi ? L'auteure explore de nombreuses pistes : l'insuffisance de jeu libre qui permet à l'enfant de tester ses limites, de s'exposer à des risques modérés, développer son imagination, sa curiosité, ..... Et le jeu en pleine nature serait le top du top , ...

Mais nous, parents d'aujourd'hui , avons peur de tout : que notre enfant se blesse, qu'il se fasse kidnapper, .... Mais je me rend compte qu'à cause de ça, on les prive d'un certain nombre d'expériences bénéfiques pour le développement.

Je n'entrerai pas dans tous les détails, il y'en a trop, mais l'auteure nous montre des exemples de jeux libres, donne des pistes pour l'école, .... Je vais d'ailleurs tenter de les appliquer, dès que je peux, pour ma fille.

Un livre vraiment très intéressant et qui donne à réfléchir sur notre mode d'éducation.Je le recommande à tous les parents et aussi, au personnel des écoles .

"L'extérieur favorise la créativité des enfants, défie leur intelligence et teste leurs limites physiques, bien davantage que tout ce qui pourrait sortir d'une usine. Dehors, la vraie jubilation, le sens du jeu et la confiance emportent les enfants". (P155).

Il est vrai qu'il y'a trente ans, on ne nous achetait pas une cabane en plastique multicolore, on la fabriquait avec des branches, des objets trouvés, ... Et quelle fierté devant le travail accompli ...

Ma note : 17/20 - Un contenu très interessant, parfait s'il y'avait eu quelques illustrations.

Posté par GraziellaG à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Dehors les enfants d'Angela Hanscom

Nouveau commentaire