24 mai 2018

Tess d'Urberville , abrégé de Thomas Hardy

couv49163982

Résumé

Jeune paysanne innocente placée dans une famille, Tess est séduite puis abandonnée par Alec d'Urberville, un de ses jeunes maîtres. L'enfant qu'elle met au monde meurt en naissant.
Dans la puritaine société anglaise de la fin du XIXe siècle, c'est là une faute irrémissible, que la jeune fille aura le tort de ne pas vouloir dissimuler. Dès lors, son destin est une descente aux enfers de la honte et de la déchéance.

Mon avis

Voici un classique de la littérature anglaise qui dormait dans ma bibliothèque depuis un moment. Je dois dire que je ne suis pas une grande fan de littérature classique, mais j'aime en lire de temps en temps.

Celui-ci a eu beaucoup de mal à passer. Si l'héroine est fière et travailleuse, elle n'en n'est pas moins dévouée et soumise à un Homme. Alors, oui, je sais qu'il faut remettre l'histoire dans son contexte et son époque. Mais le lire aujourd'hui est vraiment ahurissant. 

J'ai vu dans certaines chroniques que Tess était une femme moderne : moderne en quoi ? Effectivement, elle a un côté moderne car elle veut travailler et s'en sortir seule mais par contre, elle se laisse mettre plus bas que terre par celui qui est censé l'aimer, la protéger, ...

Angel Care n'est pas un personnage masculin qui m'a fait fantasmer comme Mark Darcy dans "Orgueils et préjugés", je l'ai trouvé égoîste et intolérent.

Cette version est abrégée et heureusement car j'ai trouvé ça très long et répétitif.

Et la fin, mon Dieu quelle fin horrible et tragique !

Non, vraiment, je n'ai pas aimé du tout.

Ma note : 2/10

Posté par GraziellaG à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Tess d'Urberville , abrégé de Thomas Hardy

Nouveau commentaire