03 avril 2018

Le secret de Platon de Gilles Vervisch

couv39431668

 

Résumé

« Tout l’Atlantide est en rapport avec la philosophie, c’est le professeur Loeve qui me l’a révélé lors de notre voyage d’études en Grèce, juste avant de disparaître… »
Après que son professeur s’est volatilisé dans la baie de Santorin, là où selon Platon se serait engloutie l’île de l’Atlantide, Étienne, un jeune homme que tourmentent des problèmes existentiels, part à sa recherche avec deux autres étudiants : Cali, un dilettante curieux aux tendances conspirationnistes, et Phalène, une mystérieuse jeune fille qui s’essaye au journalisme culturel.
De la Crète à l’Italie en passant par la France jusqu’à une grotte au-dessus d’Athènes, ils vont être confrontés à la réalité des mythes et aux mystères de ces civilisations évoluées, brutalement rayées de l’Histoire par des séismes diluviens. Et quand ils découvriront les raisons de la fuite de leur professeur, peut-être lèveront-ils le voile sur l’énigme de l’Atlantide…

Mon avis : chronique d'une lecture inachevée

Quand j'ai vu ce livre je me suis dit "Tiens , pourquoi pas ? Je ne suis pas fan de philosophie, mais cette promesse de l'Atlantide est tentante, ...."

En effet, moi et la philosophie ça a toujours fait deux, je suis trop cartésienne sans doute. Cependant, je me suis dit que de manière romancée ça pourrait passer et, effectivement on aborde des sujets philosophiques sans vraiment s'en rendre compte, sans se prendre la tête : d'où je viens ? Où je vais ? Pourquoi ? 

Ce n'est donc pas cet aspect qui m'a gênée dans ma lecture et qui m'a contrainte d'abandonner 100 pages avant la fin. Ce qui m'a gênée ce sont les longueurs dans la narration : tout est beaucoup trop long à se mettre en place , des tas et des tas de descriptions, de narrations qui ne servent, à mon sens, à rien ! 

A un moment, on commence à entrer dans le vif du sujet et là : c'était génial, j'étais emportée ! Et .... pouf ! Ca retombe comme un soufflet !

J'ai été vraiment frustrée d'abandonner si près du but, mais honnêtement, c'était trop pour moi , je n'en pouvais plus ! C'est extrêmement rare qu'un livre me fasse cet effet ! Ce n'était pas pour moi .

Ma note : 8/20 beaucoup, beaucoup trop de longueurs ! Roman soporifique !

Posté par GraziellaG à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Le secret de Platon de Gilles Vervisch

Nouveau commentaire