06 mars 2017

Les démoniaques de Mattias Koping

couv26586216

Résumé

C'est l'histoire d'une vengeance.
L'histoire d'une fille qui affronte une bête.
Son proxénète, son violeur.
Son père.

Drogues, meurtres, esclaves sexuelles, pédophilie. Au cœur d'un village qui borde l'autoroute, entre marécages lugubres et forêts profondes, un monstre se déploie.

Depuis la Souille, son repère situé au cœur de la forêt, l'Ours dirige son clan d'une poigne de fer et repousse chaque jour les frontières de son empire criminel.

Sa fille Kimy n'a qu'une obsession : attendre froidement l'heure de la vengeance. Car si personne ne se souvient de son visage, nul n'oubliera sa colère.

Mon avis

coup coeur

Ce livre, je l’ai vu passer sur quelques blogs avec des commentaires comme « à ne pas mettre entre toutes les mains », « âmes sensibles, s’abstenir ». Et ça a tout de suite éveillé ma curiosité.

Ce livre, en effet, traite de sujets lourds et malsains : la pédophilie, la prostitution, la drogue avec une touche de torture.

Ca ne m’a pas effrayée plus que ça étant habituée à lire ce genre de thèmes sous forme de témoignages.

L’histoire commence très fort et dès la première page on est dans le bain. Le décor est planté.

 Mais outre ces thèmes malsains, c’est surtout la vengeance qui est abordée. La vengeance de Kimmy, violée dès l’adolescence par son père, son oncle, partagée et vendue, qui vend de la drogue pour l’entreprise familiale.

J’ai énormément apprécié ce personnage. Je m’attendais à une « victime ». Certes, Kim a subi des choses abominables, mais elle a su garder la tête froide. Elle aurait pu noyer sa peine et son mal-être dans la drogue jusqu’à devenir une loque, mais non, ce qui la fait survivre c’est son objectif de vengeance. Faire tomber son père et tous les pervers qui participent à ces atrocités.

La première partie du livre nous décrit les activités de l’Ours, le père de Kim. Un réseau bien organisé avec des clients respectables en apparence. Puis, vers le milieu de l’histoire, Kimmy va faire une rencontre qui va tout changer : elle va reprendre confiance en elle et va élaborer sa vengeance : personne n’en sortira indemne.

J’ai trouvé cette histoire vraiment palpitante, aucun temps mort et une fin totalement inattendue, je me suis vraiment pris une grosse claque !

Alors pour ceux et celles qui vous conseillent de passer votre chemin si vous êtes trop sensibles, je modérerai un peu tout ça. C’est vrai que c’est difficile, mais il n’y a pas tant de scènes « de viols » ou de « torture » que ça et l’auteure passe quand même très vite dessus.

Ayant lu de nombreux témoignages relatifs à la pédophilie et aux incestes, je pense que ce livre est beaucoup plus abordable car ça reste une fiction. Même si on sait que ça existe, … c’est une fiction et je trouve les témoignages beaucoup plus difficiles à lire.

Donc il faut tenter, car l’intrigue est vraiment chouette ainsi que le personnage principal. Sans oublier cette fin juste hallucinante, qui m’a donné envie de crier et de jeter le livre par la fenêtre.

Ma note : 5/5 c'est un coup de coeur !

Merci aux éditions RING pour cette super découverte !

 

 

Posté par GraziellaG à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Les démoniaques de Mattias Koping

Nouveau commentaire