12 octobre 2015

Ils ont volé mon innocence de Toni Maguire avec Madeleine Vibert

Ils_ont_vole_mon_innocence

 

Résumé

Un bâtiment gris, sombre. Effrayant. Dans les souvenirs de Madeleine, c'est ainsi qu'apparaît l'orphelinat où elle a été placée dès sa plus tendre enfance. A l'âge de cinq ans, le cauchemar est quotidien pour la petite fille sans défense. Le directeur de l'établissement abuse d'elle comme si elle était son jouet. « Ne dis rien, personne ne croira une sale gamine comme toi », dit-il à Madeleine qui, terrorisée, se tait. Pire encore : dans cet orphelinat de l'horreur, les enfants sont vendus à des hommes qui leur font subir les pires sévices. En toute impunité, sans que personne ne s'en émeuve, parce que ces enfants sans parents sont considérés comme des moins que rien? Le récit d'une enfance volée. Par l'auteur aux 800 000 lecteurs.

Mon avis

Ca faisait un moment que je n'avais pas lu ce genre de témoignage. Il faut dire que ce type de lecture n'est jamais facile, surtout quand on est jeune maman. Mais je sais que Toni Maguire aide toujours des anciennes victimes à se livrer une bonne fois pour toute afin de se soulager d'un passé qui doit être si lourd à porter. J'ai donc eu l'envie de découvrir son témoignage.

Ce livre nous raconte l'histoire de Madeleine, placée très tôt dans un foyer sur l'île de Jersey car sa mère a été jugée incapable de s'occuper d'elle : une famille pauvre, l'alcool, la maladie. Mais une mère qui aime sa fille et qui essaie de faire au mieux malgré tout. Ce qui me frappe toujours dans ce genre de récit c'est le fait que personne ne réagisse : les assistantes sociales ne sont d'aucun secours alors vers qui se tourner ? La police ? Qui ne croit pas un mot de ce que les enfants tentent d'expliquer ? 

Ici en l'occurrence, ce sont les personnes à laquelle on confie des enfants qui abusent de leurs pouvoirs : directeur et surveillants. Comment peut on avoir confiance dans les adultes dans ses conditions ? Comment apprendre à se construire normalement ? D'ailleurs Madeleine nous livre que dans le foyer les enfants plus âgés reproduisent les comportements de leurs bourreaux et d'autres qui se suicident.

Toni Maguire et Madeleine n'insistent pas sur les actes, ce qui est intelligent car personnellement ce n'est pas ce que j'attend, mais plutôt sur ce que peut ressentir un enfant qui subit des abus, sur la cruauté des adultes, sur l'impuissance des familles en difficultés face au poids de l'administration.

L'histoire suit les souvenirs de Madeleine et n'est donc pas forcément chronologique , on fait des allers retours entre le passé et le présent. 

Voilà un livre à lire pour prendre conscience de l'horreur humaine et de ce que peuvent subir des pauvres petites victimes innocentes. 

Ma note : 5/5 

Posté par Thecoffeebook à 21:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Ils ont volé mon innocence de Toni Maguire avec Madeleine Vibert

Nouveau commentaire