28 septembre 2014

Le Joyau T1 d'Amy Ewing

couv69267510

Résumé

Qui dit Joyau dit richesse. Qui dit Joyau dit beauté. Qui dit Joyau dit royauté. Mais pour les filles comme Violet, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe quelle servitude : Violet est née et a grandi dans le Marais avant d'être formée dans l'optique de devenir Mère-Porteuse pour la royauté. En effet, au sein du Joyau, la seule chose qui prime sur l'opulence et le luxe, c'est la descendance...
Achetée par la Duchesse du Lac lors de l'Enchère des Mères-Porteuses, Violet est accueillie par une gifle. Désormais connue sous l'appellation #197, elle va rapidement découvrir la brutale réalité qui sous-tend l'étincelante façade du Joyau : cruauté, trahisons et violence sourde sont les méthodes de la royauté.
Violet doit accepter ce sinistre quotidien... et tâcher de rester en vie. Mais c'est alors que naît une romance interdite entre elle et un séduisant jeune homme, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Bien que la présence de ce dernier vienne illuminer le sombre quotidien de Violet au coeur du Joyau, les conséquences de leur relation illicite vont dépasser ce qu'ils redoutaient...

Mon avis

J'ai avant tout voulu découvrir ce titre à cause de la couverture que je trouve vraiment très jolie ! Elle fait beaucoup penser à la saga LA SELECTION de Kiera Cass, de la même maison d'édition. (Sachant que je n'avais pas aimé La sélection et que je me suis arrêtée au tome 1).

Amy Ewing nous plonge dans un monde dystopique : la société est divisée en castes et séparée par des murs . Ceux le plus à l'extérieur sont les plus pauvres : Le Marais, La Ferme, La Fumée, Le Commerce et enfin le Joyau au centre. Le système des mères porteuses permet aux jeunes filles de passer de la dernière catégorie à la toute première . La seule condition est de porter l'enfant des Aristocrates, stériles. Au premier abord, on se dit chouette, ça permet de les tirer de la misère , mais c'est sans compter la réalité de la vie au Joyau et des traitements infligés aux mères porteuses.

Globalement, j'ai trouvé que dans l'idée ça ressemblait assez à LA SELECTION, à l'exception qu'on ajoute ici une dimension magique avec les Augures, des espèces de pouvoirs que toutes les mères porteuses détiennnent . Il y'a de très bonnes idées dans ce livre : l'univers est intéressant, les augures également tout comme le système des mères porteuses et les trahisons à la Cour MAIS (oui il y'a toujours un Mais) je trouve que tout ça reste trop superficiel et n'est pas exploité. L'essentiel de l'histoire étant assez redondant : le quotidien de Violet au Palais.

Violet ne m'a pas fait l'effet d'une véritable héroine : elle se rebelle peu, manque de personnalité et de confiance en elle. J'aurai aimé un personnage plus énergique et plus rebel (un peu comme Raven, sa meilleure amie). De même que l'histoire d'amour qui se dessine n'apporte pas grand chose à l'histoire, hormis de changer un peu le train-train quotidien.

Je pense que ce premier tome sert à planter le décor, mais j'aurai aimé en avoir plus quand même car au final, il ne se passe pas grand chose et à la fin du livre on en sait pas beaucoup plus que ce que nous annonce le résumé.

Le petit plus est la fin qui m'a surprise même si je soupçonnais le personnage en question d'être beaucoup plus important qu'il n'y paraissait.

Mon avis : 3/5 Le tome 2 devra faire ses preuves pour me convaincre !

Posté par GraziellaG à 17:51 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires sur Le Joyau T1 d'Amy Ewing

  • les premier tome sont souvent décevant car ils servent à planter le décor. J'espère que tu apprécieras mieux les suivants !
    Bonnes lectures !

    Posté par coinlectureheloi, 28 septembre 2014 à 17:58 | | Répondre
    • J'espère aussi. Tu l'as lu toi ?

      Posté par GraziellaG, 28 septembre 2014 à 18:02 | | Répondre
  • Oh dommage, la couverture est tellement belle !!!

    Posté par Anne Sophie, 29 septembre 2014 à 09:52 | | Répondre
    • Oui un bel emballage un peu vide
      Envoyé à partir de mon Windows Phone

      Posté par GraziellaG, 29 septembre 2014 à 11:43 | | Répondre
Nouveau commentaire