19 décembre 2013

Quand j'avais cinq ans, je m'ai tué de Howard Buten

couv6932835

 

Edition: Points

Prix : 5.99 €

Nb de pages : 208

Résumé

Il voulait voir s'envoler les minutes...
Gil n'a que huit ans. Mais son petit cœur a déjà connu de bien grands sentiments. Trop grands. Trop forts...
A cause de ce qu'il a fait à Jessica, le voici dans une résidence spécialisée. Seul, face à la bêtise des adultes qui transforment ses rêves en symptômes cliniques, et son amour en attentat. Seul dans une forteresse de silence. 
Qui pourra l'y rechercher ?
Une émotion pure, dans une langue merveilleusement préservée.

Mon avis

C'est le titre et la couverture qui m'ont incités à lire ce livre. Il a été édité dans les années 80 et les avis que j'ai pu lire étaient plutôt mitigés ! 

La première chose qui m'a vraiment perturbée c'est l'écriture ! En effet, c'est Gil, 8 ans qui écrit son histoire et je peux vous dire que les fautes de syntaxe et d'orthographes sont nombreuses et ca m'a gênée dans la lecture. J'avais du mal à entrer dans l'histoire à cause de ça. Mais passé la moitié, je me suis habituée et ca ne me gênait plus trop ! Cette façon d'écrire permet, d'une certaine façon, de mieux se mettre dans la peau de notre petit héros.

Gil est dans une résidence spécialisée avec des enfants autistes et/ou attardés car il a "fait du mal" à Jessica. MAIS on ne sait absolument pas ce qu'il a fait du coup à chaque instant , chaque mot, on s'attend au pire : est-ce qu'il l'a violée, frappée, tuée , .... ? J'ai imaginé les pires hypothèses et je me suis bien fait avoir car tout l'intérêt de ce livre est justement sur la différence entre la vision des choses par un enfant et par un adulte . Alors que l'enfant est tout à fait naif et innoncent, l'adulte interprète ses faits et gestes avec ses peurs d'adultes et ca conduit à une punition hors norme pour Gil.

Le récit est assez rythmé car on alterne entre la vie de Gil avant le centre et pendant. De plus, quelques rapport de son psy viennent agrémenter le récit et renforcer ce décalage enfant/adulte.

Un livre agréable et très petit, à lire je pense . 

Il faut faire confiance aux enfants et préserver leur innocence.

Ma note : 4/5 

Posté par GraziellaG à 18:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Quand j'avais cinq ans, je m'ai tué de Howard Buten

    je pense que les fautes vont être rédhibitoires pour moi... je passe

    Posté par Anne Sophie, 21 décembre 2013 à 16:36 | | Répondre
Nouveau commentaire