14 septembre 2013

La petite fille aux araignées de Gudule

couv61426494

Résumé

Miquette refuse de communiquer avec autrui, mais elle parle dans sa tête, se raconte... Elle raconte pourquoi elle élève des araignées, les nourrit de mouches qu'elle attrape en compagnie de Gogol, son « pote » mongolien, à l'hôpital où elle a fini par échouer... Elle raconte comment, un jour, sa mère a commencé à vieillir à toute allure pendant que sa tante rajeunissait. Elle raconte comment la première se retrouve finalement dans la tombe où devrait reposer la seconde... Comment son chien Titus, qu'on lui a enlevé, avait compris bien des choses, tout chien qu'il est... Elle nous confie le secret du contenu de cette poupée dont elle ne s'est jamais séparée... L'histoire de Miquette n'est-elle que la fabulation d'une petite fille traumatisée, ou a-t-elle pénétré dans un territoire où la magie vaudou se moque bien de la psychanalyse ?

Mon avis

Ca faisait une eternité que j'avais envie de découvrir la plume de Gudule et je suis ravie d'avoir enfin franchi le cap !

La petite fille aux araignées est écrit comme un conte , mais attention , ce n'est pas vraiment un conte pour enfants car c'est une ambiance quand même assez sombre et parfois glauque et sanglante.

J'aime beaucoup le personnage de Miquette, qui ferai n'importe quoi pour faire revenir sa maman, elle est attendrissante et déterminée. Dans ce livre, il y'a peu de personnages mais ils sont vraiment très bien décrits tant de leurs attitudes que dans leurs personnalités. Par contre je n'ai pas très bien compris la relation entre la maman de Miquette et l'acupuncteur.

L'univers de Gudule est vraiment très agréable à lire et je n peux que vous le recommander chaudement. Pour ma part j'ai très envie de découvrir d'autres livres de cet auteur et je pense m'offrir dès que possible le "club des petites filles mortes".

Ma note : 5/5

Posté par GraziellaG à 14:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires sur La petite fille aux araignées de Gudule

  • j'avais beaucoup aimé la baby sitter.
    ca me donne envie de découvrir ce titre

    Posté par Anne Sophie, 14 septembre 2013 à 21:32 | | Répondre
  • Je découvre cet auteur via ton blog, et cela m'interpelle. L'idée d'un conte pour adulte me plait beaucoup! Je m'en vais de ce pas chercher des infos sur Gudule!

    Posté par céline, 15 septembre 2013 à 21:11 | | Répondre
  • Petit livre bien trop court à mon avis et trés efficace.
    Cette histoire si elle n'était pas narée par une petite fille serait épouvantablement triste: une mère s'éteint à petit feu par déséspoir et maladie devant sa fille handicapée mentale. Les références sont trés sympathiques notament à Gogol, (auteur du journal d'un fou est mongolien dans la présente histoire) en effet miquette aime les chiens et personalise les areignées. Puis c'est peut-être après tout une histoire "d'âmes mortes" (autre livre de Gogol.
    Comme nous doutons en permanance de ce que nous raconte cette petite fille (c'est le propre des adultes) nous ne sauurons jamais dans quelle mesure miquette affabule et la présence du fantastique s'en retrouve être en filigranne.

    http://sfsarthe.blog.free.fr

    Posté par capt everton, 23 janvier 2014 à 16:35 | | Répondre
  • Petit livre bien trop court à mon avis et trés efficace.
    Cette histoire si elle n'était pas narée par une petite fille serait épouvantablement triste: une mère s'éteint à petit feu par déséspoir et maladie devant sa fille handicapée mentale. Les références sont trés sympathiques notament à Gogol, (auteur du journal d'un fou est mongolien dans la présente histoire) en effet miquette aime les chiens et personalise les areignées. Puis c'est peut-être après tout une histoire "d'âmes mortes" (autre livre de Gogol.
    Comme nous doutons en permanance de ce que nous raconte cette petite fille (c'est le propre des adultes) nous ne sauurons jamais dans quelle mesure miquette affabule et la présence du fantastique s'en retrouve être en filigranne.

    http://sfsarthe.blog.free.fr

    Posté par capt everton, 23 janvier 2014 à 16:35 | | Répondre
Nouveau commentaire