20 avril 2013

Les chevaliers d'Emeraude T8 les Dieux déchus d'Anne Robillard

couv14625972Résumé

Au moment d'attribuer les nouveaux Écuyers à leurs maîtres, Wellan s'aperçoit non seulement qu'il n'y a pas suffisamment de Chevaliers, mais que plusieurs d'entre eux ont déjà des apprentis. Afin de lui venir en aide, Jenifel, Lassa et Liam utilisent un vieux sortilège qui perturbera grandement la vie des habitants du château. Les Chevaliers se remettent à peine de toute l'agitation causée par nos jeunes étourdis lorsqu'ils doivent soudainement affronter un nouvel ennemi en provenance du ciel. Pourront-ils se défendre contre les dieux déchus ? Pour sa part, sous prétexte de revoir son village, Onyx accepte d'y conduire la famille de Sutton, qui désire s'y installer. En réalité, le renégat veut mettre la main sur un instrument de pouvoir caché par la déesse Cinn dans la partie la plus méridionale du royaume. Mais sera-t-il assez fort pour le maîtriser ? Au même moment, guidées par Asbeth, les troupes de l'Empereur Noir réussissent à se rendre jusqu'au Château d'Émeraude...

Mon avis

Huitième tome et j'aime toujours autant les personnages et l'histoire. J'avoue cependant que dans celui-ci, l'action est particulièrement longue à démarrer, seulement vers une bonne moitié du livre je dirais. La première partie est consacrée aux chevaliers, ce qu'il se passe au château et leurs relations amoureuses, ...

Mais quand l'action démarre, on ne peut plus lâcher le livre ! Et il faut dire qu'il se passe un tas de choses dans ce tome: un décès, un enlèvement, des blessures, des nouveaux couples, une nouvelle super arme, la révélation du vrai visage des Dieux, .... Bref, ce tome regorge de révélations !

La suite au prochain épisode alors ....

Ma note: 5/5

 

Chroniques des tomes précédents:

tome 1 couv25910039 couv48960001 couv41426605 78056801_p couv12841138 82303719_p 

Posté par GraziellaG à 21:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Les chevaliers d'Emeraude T8 les Dieux déchus d'Anne Robillard

Nouveau commentaire