03 avril 2013

22/11/63 de Stephen KING

couv71492848Résumé

Jake Epping est un enseignant d'anglais à Lisbon Falls, dans le Maine, qui se fait un revenu complémentaire en enseignant aux adultes dans le programme GED. Il reçoit un essai de l'un des étudiants : une histoire macabre, déchirante, au sujet d'une nuit il y a 50 ans quand le père d'Harry Dunning est arrivé à la maison, a tué sa mère, sa soeur et son frère avec un marteau. Harry s'en est sortit avec une jambe mal en point, comme le prouve sa démarche actuelle.

Un peu plus tard, Al, l'ami de Jake, lui raconte un secret : sa boutique est un portail vers 1958. Il enrole Jake dans une folle mission afin d'empêcher le meurtre de John Kennedy. Ainsi sa nouvelle vie en tant que Jakes George Amberson, son nouveau monde d'Elvis et JFK, un monde de grosses voitures américaines, d'un solitaire en difficulté nommé Lee Harvey Oswald et d'une bibliothécaire prénommée Sadie Dunhill, qui devient l'amour de Jake et qui transgresse les règles normales du temps.

Mon avis

Voilà un livre avec un grand L : un livre épais, un livre lourd, un livre avec une couverture sublime, un livre écrit par le KING évidemment, ….

Rien qu’à lire ces quelques lignes, vous avez déjà compris que j’ai aimé ce livre, je l’ai plus qu’aime, je l’ai vraiment trouvé excellent, un des meilleurs King à mon sens. Ne vous laissez pas rebuter par le nombre de pages(936) et lancez-vous !

La couverture donne le ton : d’un côté une coupure de presse concernant l’assassinat de Kennedy, de l’autre une coupure de presse informant que l’assassinat de Kennedy a été déjoué de justesse : un voyage dans le temps !!!!

Notre personnage principal est typiquement King, un petit gars du Maine, un homme ordinaire, qui a une vie ordinaire mais qui est ouvert d’esprit et qui va vivre des aventures incroyables ! Jake Epping va nous transporter dans le passé et tenter de déjouer l’assassinat de Kennedy !

Au cours de son aventure, il va influencer le futur (en évitant d’autres drames) car il va vivre et côtoyer des personnes qu’il n’aurait pas dû connaitre ! Il va nous transporter dans les années 60, les danses folles, l’insouciance,  … Je n’ai pas connu les années 60 et pourtant King a réussi à me rendre nostalgique de cette époque.

Mais surtout Jake va rencontrer l’amour, le vrai, et ça va nettement lui compliquer la vie.

Les chapitres défilent assez vite, il n’y a pas beaucoup de temps mort (sauf la période avant l’assassinat de Kennedy où on suit un peu le train-train de Jake) et c’est intéressant historiquement parlant. Car même si c’est romancé, les personnages dont on parle sont réels : Kennedy, Oswald, …

Et le Must, c’est le clin d’œil du King à sa propre œuvre « CA ». En effet Jake fait une halte à Derry et rencontre Beverly Marsh et Richie Tozzier. Je les ai tout de suite reconnus et ça encore donné plus envie de lire CA.

Bref, ce roman est une petite pépite, mon préféré de King pour l’instant car il allie : aventure, surnaturel, nostalgie, amour, déception ! Un très grand livre !

Ma note : 5/5

77150294_p

Posté par GraziellaG à 21:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur 22/11/63 de Stephen KING

    Ooooh, quel billet, j'en ai l'eau à la bouche, je l'ajoute tout de suite à ma W.L prioritaire

    Posté par Lili.M, 04 avril 2013 à 14:26 | | Répondre
  • EXCELLENT

    Fascinant ce roman de Stephen King, comme peuvent l'être tous ses livres d'ailleurs. J'avais adoré Histoire de Lisey dans les plus récents, et là avec 22/11/63, il nous donne la preuve qu'il a encore beaucoup de ressources.
    Ta critique réunit toutes les qualités qu'on peut trouver à cette oeuvre, grandement appréciée et lue avec avidité ces dernières semaines par nombre d'entre nous.
    J'ai fait la critique de ce livre ici : http://www.christelle-pigere-legrand.com/chronique-stephen-king-22-11-63.php

    Posté par ChristellePL, 15 avril 2013 à 14:47 | | Répondre
  • Je le voulais déjà avant de lire ton billet, mais maintenant je trépigne d'impatience de pouvoir découvrir cet ouvrage du King (l'un des rares qui manquent encore à ma bibliothèque personnelle. ).

    Posté par Lana, 10 juin 2013 à 13:07 | | Répondre
Nouveau commentaire