07 décembre 2011

Délirium de Lauren Olivier

delirium

Résumé

Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère
avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes…
« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »

Mon avis

Ca faisait un moment que "Délirium" me faisait de l'oeil, surtout que mes amies blogueuses en ont fait des chroniques plus que positives. J'ai donc craqué, et j'ai opté pour l'édition France Loisir car je trouve que la couverture est très jolie, elle évoque la Nature et ça cadre parfaitement bien avec l'histoire.

Bon, alors, j'ai quand même un avis mitigé sur le livre, car je trouve que c'est très long à démarrer. La première moitié du bouquin est consacrée à nous présentée le Protocole, la maladie de l'Amour : 'l'amor deliria nervosa". On est en effet dans un monde où l'amour est assimilé à une maladie. L'Amour est considéré comme un Mal de la société dont les différents symptômes sont repertoriés dans le manuel des 3S (Sûreté, Santé et Satisfaction). Les adolescents subissent à leur majorité une opération, le Protocole, afin d'être immunisé contre cette maladie. On voit qu'il y'a un véritable phénomène de Propagande et de bourrage de crâne pour imposer ce système de pensée. D'ailleurs, au début de chaque chapitre, il y'a des extraits du manuels des 3S, des comptines pour enfants, ... qui prônent un monde sans amour où tout le monde serait plus heureux et en sécurité.

Magdalena, alias Lena, à 17 ans et va bientôt subir le Protocole. Elle vit chez sa tante suite au décès de sa mère qui était infectée, et s'est suicidée. Lena a bien intégré toute la propagande et a même hâte de subir le Protocole. Elle m'a même parfois saoûlée tellement elle était naive, contrairement à son amie Hana, qui est attirée par tout ce qui est interdit.

La façon de pensée de Lena va radicalement changer quand elle va rencontrer Alex, un beau garçon aux cheveux couleur d'automne.  Elle va alors découvrir que tout n'est que mensonge et se rebeller. Elle va découvrir des choses horribles comme les Cryptes où sont enfermés les Sympaathisants.

Une jolie histoire d'amour qui m'a vraiment laissée sur ma faim (quant à l'avenir de Lena et d'Alex nottemment).

Une histoire bien écrite, quoiqu'un peu trop descriptive à mon goût. J'ai quand même hâte de découvrir la suite des aventures de Lena. Une véritable ôde à l'amour qui, c'est sûr, peut faire souffrir et rendre bête, mais c'est tellement beau d'aimer et d'être aimé.

Ma note: 3/5 (principalement à cause de la première moitié du livre beaucoup trop longue)



 

Posté par GraziellaG à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Délirium de Lauren Olivier

Nouveau commentaire