24 novembre 2011

Les larmes rouges (T1 Réminiscences) de Georgia Caldera

couv433129

Résumé

« Le temps n’est rien…
Il est des histoires qui traversent les siècles… »
Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19
ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus
en plus prenants et angoissants.
Elle se retrouve alors plongée dans un
univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la
réalité.
Peu à peu, elle perd pied…
Mais, la raison l’a-t-elle vraiment
quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque
avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui,
pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier
qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil,
la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!

Mon avis

Mon Dieu que c'est bon ! Mais quelle histoire ! J'en suis toute chamboulée. J'ai A-DO-RE ce livre ! J'ai pris mon temps pour le lire et ainsi le savourer pleinement.

Georgia Caldera nous fait entrer dans son monde, un univers sombre, gothique, délicieusement macabre et romantique. Elle consacre une grande part à la narration, la description, ce qui permet au lecteur de s'immerger complètement dans l'univers de Cornelia. Ici, tous les dialogues sont utiles et ne servent pas juste à "combler".

Cornelia est une jeune fille de 19 ans, somme toute banale, sauf que depuis sa tentative de suicide, d'étranges phénomènes vont l'entourer: des voix dans sa tête, des lettres de sang sur sa peau, d'étranges rêves, ... Avec elle, on navigue entre ses réminiscences et la réalité. Georgia jongle entre ses univers avec brio, j'ai été subjuguée.

Une histoire comme on en voit rarement, avec une vraie personnalité, pas du tout niais, sans être trop rude. Je dirais même que l'écriture est délicate, subtile. L'auteure travaille sur une grand palette d'émotions: la peur, l'amour, la curiosité, la cruauté, l'amitié, le doute, ... et elle embarque son lecteur avec elle.

Bref, ce livre est une vraie pépite et je voudrais remercier Georgia Caldera pour ce délicieux moment de lecture qui m'a également accompagnée en rêve. J'étais tellement impregnée de l'histoire et de l'univers des Larmes rouges, que ça m'a également suivi dans mes rêves.

Petite info : Le visage de Cornelia sur la couverture m'a interpellée a plusieurs reprises. Je trouvais des ressemblances avec le visage de l'auteure. Et Georgia m'a bien confirmé que la Cornelia de la couverture a été crée à partir d'une de ses photos ! Au passage, je voudrais saluer le fait que Georgia est très accessible pour ses lecteurs, un vrai bonheur !

Ma note: 5/5 images




 

Posté par GraziellaG à 22:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires sur Les larmes rouges (T1 Réminiscences) de Georgia Caldera

  • Je le VEUX !!! et je l'aurais !!! lol

    Posté par Pat, 25 novembre 2011 à 17:46 | | Répondre
  • J'ai adoré ce livre! J'attends avec impatiente le 2ème tome!

    Posté par Malvina, 08 février 2012 à 19:24 | | Répondre
  • Vite je veux le lire

    Je vien de l'achetter et je n'ai lue que quelque pages mais apres avoir lue ton avis tout se que je veux c'est que ma journée de trvail finisse vite pour pouvoir me jetter dessus.

    Posté par Luthien, 12 juin 2012 à 10:04 | | Répondre
  • Désespoir

    Je désespère de le trouver.
    C'est fou il est rupture partout

    Posté par Kprecieuse, 10 février 2013 à 15:41 | | Répondre
Nouveau commentaire